Membresup.com

La préhension retrouvée

  • CatalanCatal-ca_ES
  • English (UK)
  • Français (FR)

1. La capsulite rétractile correspond à une rétraction de la capsule articulaire, enveloppe qui délimite toute articulation.

Son origine reste controversée. Elle peut succéder à une intervention chirurgicale sur l’épaule, un traumatisme, une lésion de la coiffe des rotateurs, une immobilisation par écharpe excessive de l’épaule, une maladie régionale (par exemple pulmonaire ou cardiaque), mais bien souvent aucune raison particulière n’est retrouvée.

  capsulite  

 

Articulation normale capsule lâche

 

Capsulite retractile, capsule "retrécie"

   

2. Elle se traduit initialement par l’apparition d’une douleur importante, vite accompagnée d’un enraidissement de l’épaule. Au stade suivant seul l’enraidissement persiste. Puis il va progressivement rétrocéder jusqu’à la guérison complète dans la plupart des cas. L’évolution est particulièrement longue et peut aller jusqu’à 12 à 18 mois. Le diagnostic se fait simplement à l’examen du patient devant la constatation d’une raideur articulaire. Une radiographie est indispensable pour éliminer d’autres causes de douleur, en particulier osseuse. Des examens supplémentaires peuvent être prescrits à la recherche d’une cause particulière.

3. Le traitement repose avant tout sur une réédcuation au long cours, avec mobilisation par le kinésithérapeute en allant légèrement au delà du seuil algique. Un traitement antalgique, et parfois la prise de calcitonine, est utile. De nombreux autres traitements ont été proposés:

  • distension capsulaire par injection intra-articulaire qui donne parfois des résultats intéressants;
  • mobilisation sous anesthésie et arthroscopie pour libération capsulaire sont, selon nous, à proscrire en raison d’un taux de complications et de récidives important.
Vous êtes ici : Accueil Pathologies Epaule Capsulite retractile